donner à l'alefpa twitter de l'alefpa facebook de l'alefpa youtube de l'alefpa linkedin de l'alefpa viadeo de l'alefpa

Reconfiguration du CLLAJ

Vidéo du projet

Contexte

A la Réunion, le CLLAJ s’appréhende dans un contexte local particulier (taux de chômage de 60 % chez les jeunes, précarité des 18-25 ans, mobilité restreinte, 58% des jeunes réunionnais de 16 à 29 ans contraints de vivre sous le toit parental contre 45 % seulement en Métropole dans des logements qui ne leur garantissent pas toujours, des conditions de vie décente (logement insalubre, surpeuplé,.) et ni d'assurer leur sécurité (situation conflictuelles ou de voie de ruptures familiales). Les difficultés liées au logement rencontrées par les jeunes Réunionnais sont liées à la fois à :1/ une offre de logement limitée et pour partie inadaptée (75 % de la population réunionnaise est en droit à l'accès à un logement social, or le parc existant de 57 000 logements sociaux ne peut faire face aux 20 000 à 25 000 demandes de logements sociaux par an), nécessitant de faire appel à des solutions innovantes 2/ une offre de logements mal répartie sur le territoire réunionnais générant des problèmes de transport (manque de transports en commun, horaires inadaptés, solutions pouvant engendrer de la fatigabilité, éloignement des bassins d'emploi centrés davantage sur Saint-Pierre dans le Sud et le Port dans l'Ouest) et des difficultés financières (frais de carburant et d'entretien à couvrir en cas d'utilisation de son véhicule personnel si l'utilisation des transports en commun n'est pas possible, difficultés à trouver une personne se portant garante) 3/ une difficulté du public jeune ciblé, souvent primo-locataire, à intégrer les connaissances nécessaires aux démarches d'entrée dans le logement et à mesurer les contraintes de gestion liées à l'accès à une vie autonome et au maintien dans le logement indépendant. Autant d'éléments pouvant amener ce public à reporter voire renoncer à son projet d'insertion sociale et professionnelle.

Le public

Tout jeune âgé de 18 à 30 ans ayant une problématique ou un projet de logement d'informations générales sur le logement ou/et d'un accompagnement administratif, éducatif dans l'élaboration de pistes de solutions

Les objectifs

- Informer le public jeune des 18-30 ans dans son accès au droit au logement en développant une première approche sous forme dématérialisée

-  L'accompagner sur le plan éducatif, administratif et budgétaire dans sa prise d’autonomie

- Rechercher d'autres solutions de logement en se rapprochant des propriétaires privés

L'action

Après une expérimentation sur deux années de 2013 à 2015 qui a montré l’intérêt et les limites de nos interventions (local CLLAJ non repérable, décentré peu accessible, jeunes reçus que sur RV à Saint-Pierre, absence de communication, contexte financier contraint), le CLLAJ a modifié son approche dès juillet 2016, en créant un site internet (locajeune974.re ou cllaj.re). Via cette entrée numérique, il s’agissait d’innover en positionnant ce site à vocation départementale, comme porte d’entrée du dispositif. Ce site permet donc d’apporter

des informations générales sur le logement, accessibles à tous, basés sur le tchat ou un contact différé. Le public peut poser des questions en direct dans l'espace dédié pour compléter son niveau d'informations et pour aller plus loin, demander un entretien individuel avec le professionnel. Dans un second temps, il s'agit pour le jeune, de bénéficier d'un accompagnement administratif et/ou éducatif dans sa démarche en vue d'une orientation vers une solution de logement la plus adaptée à sa situation.

 

 

Reconfiguration du CLLAJ

Vidéo du projet

Contexte

A la Réunion, le CLLAJ s’appréhende dans un contexte local particulier (taux de chômage de 60 % chez les jeunes, précarité des 18-25 ans, mobilité restreinte, 58% des jeunes réunionnais de 16 à 29 ans contraints de vivre sous le toit parental contre 45 % seulement en Métropole dans des logements qui ne leur garantissent pas toujours, des conditions de vie décente (logement insalubre, surpeuplé,.) et ni d'assurer leur sécurité (situation conflictuelles ou de voie de ruptures familiales). Les difficultés liées au logement rencontrées par les jeunes Réunionnais sont liées à la fois à :1/ une offre de logement limitée et pour partie inadaptée (75 % de la population réunionnaise est en droit à l'accès à un logement social, or le parc existant de 57 000 logements sociaux ne peut faire face aux 20 000 à 25 000 demandes de logements sociaux par an), nécessitant de faire appel à des solutions innovantes 2/ une offre de logements mal répartie sur le territoire réunionnais générant des problèmes de transport (manque de transports en commun, horaires inadaptés, solutions pouvant engendrer de la fatigabilité, éloignement des bassins d'emploi centrés davantage sur Saint-Pierre dans le Sud et le Port dans l'Ouest) et des difficultés financières (frais de carburant et d'entretien à couvrir en cas d'utilisation de son véhicule personnel si l'utilisation des transports en commun n'est pas possible, difficultés à trouver une personne se portant garante) 3/ une difficulté du public jeune ciblé, souvent primo-locataire, à intégrer les connaissances nécessaires aux démarches d'entrée dans le logement et à mesurer les contraintes de gestion liées à l'accès à une vie autonome et au maintien dans le logement indépendant. Autant d'éléments pouvant amener ce public à reporter voire renoncer à son projet d'insertion sociale et professionnelle.

Le public

Tout jeune âgé de 18 à 30 ans ayant une problématique ou un projet de logement d'informations générales sur le logement ou/et d'un accompagnement administratif, éducatif dans l'élaboration de pistes de solutions

Les objectifs

- Informer le public jeune des 18-30 ans dans son accès au droit au logement en développant une première approche sous forme dématérialisée

-  L'accompagner sur le plan éducatif, administratif et budgétaire dans sa prise d’autonomie

- Rechercher d'autres solutions de logement en se rapprochant des propriétaires privés

L'action

Après une expérimentation sur deux années de 2013 à 2015 qui a montré l’intérêt et les limites de nos interventions (local CLLAJ non repérable, décentré peu accessible, jeunes reçus que sur RV à Saint-Pierre, absence de communication, contexte financier contraint), le CLLAJ a modifié son approche dès juillet 2016, en créant un site internet (locajeune974.re ou cllaj.re). Via cette entrée numérique, il s’agissait d’innover en positionnant ce site à vocation départementale, comme porte d’entrée du dispositif. Ce site permet donc d’apporter

des informations générales sur le logement, accessibles à tous, basés sur le tchat ou un contact différé. Le public peut poser des questions en direct dans l'espace dédié pour compléter son niveau d'informations et pour aller plus loin, demander un entretien individuel avec le professionnel. Dans un second temps, il s'agit pour le jeune, de bénéficier d'un accompagnement administratif et/ou éducatif dans sa démarche en vue d'une orientation vers une solution de logement la plus adaptée à sa situation.

 

 

Revenir